C’est quoi être une équipe de vente dans une compagnie de produits?

team-sales-product-company

En quelques mots.

Ça mange quoi en hiver un-e vendeur-euse chez GSoft?

Author :

GSoft

Ici, on crée des logiciels simples pour aider les entreprises à travailler mieux, et à le faire depuis n’importe où. C’est pour ça qu’on met un point d’honneur à guider nos client-e-s (et futur-e-s cliente-s) de la meilleure des façons  pour naviguer dans l’expérience au travail. Facile à dire, pas si simple à faire. Ça prend une équipe établie, soudée et, surtout, qui croit fermement au potentiel de ses produits. 👇🏼

Des produits entre les mains de nos client-e-s

«  Ça va faire bientôt 7 ans que je travaille chez GSoft, ce qui fait de moi le plus ancien de l’équipe de vente. Disons que ça a bien évolué depuis mon arrivée, en 2015.

Dans une compagnie qui crée des logiciels comme la nôtre, les ventes sont là parce que les client-e-s ont besoin de connecter, d’exprimer leur problématique, de valider et de bouncer leur idée avec quelqu’un. Notre rôle est de leur offrir une expérience humaine et de les accompagner dans ce qu’ils-elles veulent accomplir.

On est comme des Sherpas qui travaillent main dans la main avec le-la client-e pour l’aider à surmonter les obstacles, et, ultimement, le-la faire monter jusqu’au sommet. Nous sommes motivées par une compréhension approfondie et significative du produit, pas seulement à atteindre nos quotas de ventes. Disons qu’on est bien loin du stéréotype du-de la vendeur-euse qui pousse une solution sans bien comprendre le besoin en amont.

En plus, on est si fier-ère-s de bâtir des produits comme les nôtres qu’on veut pouvoir les mettre entre les mains de nos client-e-s et leur procurer l’expérience. On ne veut pas nécessairement qu’ils-elles aient à passer par les ventes pour en voir la pleine valeur. Je pense qu’elle est là notre force.

« Nous sommes motivé-es par une compréhension approfondie et significative du produit, pas seulement à atteindre nos quotas de ventes. »

mike-directeur-developpement-affaires-ventes

Michael Noiseux, directeur développement des affaires, GSoft

La différence GSoft?

  • On a vraiment de bon-ne-s mentor-e-s et tout le monde peut le devenir.
  • On a les défis d’une startup et les moyens d’une grande entreprise.
  • On peut évoluer et les possibilités sont infinies.

Juste pour 2022, on a créé des rôles qui n’avaient jamais existé auparavant. Ça fait qu’on a beaucoup plus de gens dans nos équipes qui ont des possibilités de croissance et de progression. Pour cette année, on vise à ce que 100 % des membres de l’équipe aient des responsabilités additionnelles. 

« Je travaille chez GSoft depuis plus de 5 ans maintenant. On a la chance de travailler avec des collègues qui sont toujours à la recherche de moyens pour s’améliorer, et comme une de nos valeurs phares est « on se lance », on peut se permettre d’être bold dans notre rôle! On a établi une base très solide en 2021, alors cette année on peut se donner des objectifs ambitieux qui vont nous faire sortir de notre zone de confort et qui vont créer beaucoup d’opportunités. »

« On a la chance de travailler avec des collègues qui sont toujours à la recherche de moyens pour s’améliorer. »

charles-directeur-gestion-comptes-ventes

Charles Fortin-Larose, directeur gestion de comptes, GSoft

Des gestionnaires qui care

« Ça fait bientôt 3 ans que je suis chez GSoft, dont la dernière année en tant que gestionnaire. J’ai toujours pensé que le leadership avait le potentiel d’aider les autres. Je le vois comme un tremplin pour pouvoir faire grandir les gens de mon équipe, professionnellement ou personnellement, au sein de la compagnie. Les aider à poursuivre leur carrière, à en commencer une ou encore, à grandir selon leurs envies et ambitions, je pense que c’est probablement ma priorité absolue en tant que gestionnaire.

Pour l’instant nous sommes 11 dans l’équipe, 6 représentant-e-s des ventes et 5 directeurs de compte. Les choses vont vite chez GSoft, et on compte bien recruter du bon monde pour compléter l’équipe.

« Les aider à poursuivre leur carrière, à en commencer une ou encore, à grandir selon leurs envies et ambitions,  c’est probablement ma priorité absolue en tant que gestionnaire. »

stu-gestionnaire-ventes-gsoftStu Reider, gestionnaire, ventes, GSoft

Chaque semaine je rentre mon équipe, en plus de faire régulièrement des checkings informels avec chacun des membres. C’est ma façon de prendre morceau par morceau les choses sur lesquelles ils-elles souhaitent travailler, que ça concerne leurs compétences professionnelles ou leurs soft skills. Comme je dis toujours à l’équipe, je ne ferais jamais obstacle à une opportunité d’évolution et de développement. Quelle qu’elle soit.

À chaque deux mois je rencontre aussi chaque représentant-es des ventes et directeurs-trices de compte pour passer en revue les résultats, en plus des points de contact réguliers qui nous servent à examiner leur potentiel de développement et à identifier ce qu’ils-elles peuvent améliorer. Si quelqu’un souhaite améliorer sa façon de passer des appels, de rédiger des courriels, de gérer son temps ou d’utiliser ses compétences organisationnelles, on va se concentrer là-dessus.

Les gens aux ventes sont satisfaits de l’équilibre entre le travail et ce qu’ils font réellement. L’année dernière, chaque membre de l’équipe a soit obtenu une promotion, soit acquis une responsabilité supplémentaire. Pour moi, c’est un 10/10 et on peut être fier-ère-s de ça.

Quels genres de profils on recherche aux ventes?

Pour vrai, TOUS. Ça ne nous intéresse pas vraiment de recruter les mêmes profils. Il y a toujours des façons de s’améliorer et de nouvelles façons de penser. Alors, si on peut faire appel à des personnes venant d’autres horizons, nous savons que nous pourrons apprendre d’elles, et autrement.

Par exemple, la dernière personne que j’ai recrutée comme représentante des ventes vient d’être diplômée en biologie cellulaire. Elle n’a pas le profil sur papier, ce qui ne la rend pas moins intéressante. Toutes les compétences peuvent, en fin de compte, être transférables par du coaching. Vous n’avez pas besoin d’avoir déjà vendu des logiciels pour travailler chez GSoft, et plusieurs personnes ici peuvent le prouver.

Ma vie de gestionnaire ?

Dans une compagnie comme GSoft, j’ai la liberté de pouvoir passer du temps avec ma femme et ma fille grâce au travail à distance et à la flexibilité totale de mon horaire. On ne va pas se mentir, les objectifs sont ambitieux, les journées sont parfois intenses, mais au final, personne ne s’attend à ce que tu travailles jusqu’à minuit ou que tu sacrifies ta vie personnelle pour une vente supplémentaire.  Je suis extrêmement fier de faire partie de GSoft.  »

Des opportunités infinies

« Je suis entrée chez GSoft en octobre 2020, à la fin de ma maîtrise. À la fin du stage, j’étais devenue coordinatrice de comptes à 100 %. Avec ma collègue Mathilde, on voulait vraiment upgrader au rôle de représentante des ventes. On était vraiment excitées. On n’avait jamais eu d’expérience en ventes, mais GSoft nous a permis de mettre un pied dans la porte juste pour nous donner un avant-goût du rôle et nous permettre de savoir si on pouvait aimer ça. On a eu six mois d’apprentissage, et on a tellement été mises en confiance, que ça s’est fait de manière très fluide dès le début.

Participer au programme de la SDR Schoolnous a vraiment aidées. C’est un parcours scolaire sur 15 semaines avec une thématique hebdomadaire différente. C’était le fun de parfois sortir de notre day to day et de retourner à l’école le temps d’une heure ou deux par semaine. On a beaucoup appris en parlant à d’autres représentant-e-s des ventes du monde entier, plus expérimenté-e-s que nous. On était fières de partager nos apprentissages avec toute l’équipe après les cours.

« On n’avait jamais eu d’expérience en ventes, et GSoft nous a permis de mettre un pied dans la porte juste pour nous donner un avant-goût du rôle, et nous permettre de savoir si on pouvait aimer ça. »

Sandrine Lessard, représentante des ventes, GSoft

Une fois représentantes des ventes, on a coaché à notre tour les nouvelles recrues qui allaient nous remplacer dans notre ancien rôle, tout en étant nous-mêmes coachées par nos collègues représentant-e-s des ventes. C’est vraiment enrichissant d’apprendre les un-e-s des autres. C’est une sorte de chaîne d’apprentissage.

C’est fou de se dire qu’au bout de presque deux ans chez GSoft, je fais partie des plus anciennes dans mon rôle. Ça passe super vite, et en même temps, c’est le fun d’avoir une courbe d’évolution qui est parfaitement progressive.

Mon expérience de travail en 3 mots?

  • Flexible
  • Amicale (like working with the best crew)
  • Entraide (hors du commun). En vente, c’est tellement facile et typique de tomber en mode compétition pour savoir qui sera le premier membre à faire les meilleurs chiffres. Dans notre équipe, l’aide est naturelle. »

Des outils pour travailler mieux

« J’ai joint GSoft en octobre 2018. À l’époque, j’avais un rôle très générique de spécialiste des ventes, et aujourd’hui, je suis gestionnaire de compte sénior. De plus gros objectifs, plus de responsabilités!

Je pense vraiment que tout est réuni chez GSoft pour que les vendeurs-euses atteignent leurs objectifs : des défis excitants de startup accompagnés du meilleur stack d’outils qu’un-e vendeur-euse rêve d’avoir.

Dans l’équipe, on utilise d’une part les outils traditionnels du-de la vendeur-euse, comme le CRM, le BI pour le système de facturation ou encore, notre classique Outlook, et d’autres comme leviers d’amélioration continue. Avec Gong, par exemple, on peut enregistrer tous nos appels et utiliser la rétroaction pour constamment optimiser la structure de nos échanges avec les client-e-s et notre approche pour closer. Oui, le feedback est important, mais ce qui fait la différence, c’est le réel désir des gens à s’améliorer et à être ouverts à la rétroaction. Et tu ne vois pas ça partout. »

« Les ventes chez GSoft, c’est bien plus que des appels et des chiffres. »

Raphaël Bellemare, gestionnaire de compte sénior, GSoft

Ce qui me donne le goût de me lever le matin?

La même chose qui m’a donné envie de postuler il y a 4 ans : les gens qui sont ici et la relation avec nos gestionnaires. Si tu veux des défis et que tu cherches à bâtir quelque chose d’unique, je ne connais pas meilleure place qu’ici. Les ventes chez GSoft, c’est bien plus que des appels et des chiffres. »