Quand l’innovation carbure au risque

Quand l’innovation carbure au risque

En quelques mots.

Quand c’est trop facile, pourquoi j’innoverais ? Ça prend cette zone malaisante, ça prend des contraintes pour innover.

Author :

GSoft

Sébastien Angers n’a jamais été très enclin à adopter le statut quo pour tout ce qui concerne son entreprise et sa passion, l’agriculture. Véritable pionnier de l’agriculture biologique et durable, il expérimente sur sa terre à la Ferme de l’Odyssée de nouvelles façons d’aménager, semer et récolter des cultures durables qui non seulement préservent la fertilité et la santé des sols, mais qui augmentent aussi leur rendement. Évidemment, lorsque votre laboratoire est une poignée d’hectares de terres arables, il faut apprivoiser des défis et des risques bien différents. Par exemple, Sébastien doit attendre une saison entière pour savoir si une technique d’avant-garde fonctionne vraiment.

 

« Quand c’est trop facile, pourquoi j’innoverais ? Ça prend cette zone malaisante, ça prend des contraintes pour innover.»

Sébastien Angers
Agriculteur-chercheur

 

Comme Sébastien l’a si bien décrit, nos outils peuvent parfois devenir des freins à notre propre innovation.
Sans cette tension, vous pouvez rapidement tomber dans le piège de la complaisance. Donc la prochaine fois que vous tenterez de voir un problème sous un autre jour ou d’améliorer une solution, faites une liste de tous les outils inclus dans le processus et voyez si les résultats sont différents lorsque vous en remplacez quelques-uns. Cette amélioration en continu, selon Simon, gardera votre esprit alerte et curieux.

« Quand on prend l’expérience pour acquis, des fois, on ne se permet pas de réessayer des choses qui n’ont pas fonctionné par le passé. Il faut être capable de jumeler l’expérience et cette naïveté qui vient souvent avec la jeunesse. Je pense qu’on ne s’en rend pas compte, mais on a réussi à bâtir une ADN où est-ce que l’échec fait partie du quotidien..»

Simon De Baene
Cofondateur et PDG de GSoft

Soyez rassurés: ces vidéos ont été créées en 2019, alors ne vous inquiétez pas, nous n’avons pas eu à respecter les mesures de sécurité COVID-19, tout le monde est en bonne santé et en sécurité.